NC700X : 1200 km dans les Alpes

Avant un CR plus détaillé et illustré je reviens sur mes impressions sur la NC700X DCT après 5 jours et plus de 1000km en duo chargé.

=

Tout d’abord la capacité d’emport avec les valises Givi E36, les anciens modèles, plus fabriquées, mais beaucoup plus logeables que les dernières aux formes trop arrondies.

Nous avons été épaté de ce que nous avons pu mettre dans les deux valises, le top-case et le coffre. Néanmoins j’ai adopté la solution du sac à dos décathlon sur le coffre en plus pour les affaires courantes.

Bref de quoi partir en toute autonomie pour 8 jours avec vêtements de rechange pour le soir et les nuits fraiches
!!

Par contre j’ai du bien calculer la répartition des poids car au départ le poids mal réparti faisait basculer la moto sur la roue arrière quand elle était sur la centrale. J’ai du modifier les paquetages de place deux
-trois fois avant de trouver la bonne répartition.

Calcul fait nous devions être à un poids total frisant les 400kg! Nous étions à la limite du Poids total en charge.

Première bonne surprise, le moteur! Je n’ai jamais eu l’impression d’être au bout de ses capacités il n’a jamais semblé fatigué même dans des ascensions aux pentes très fortes, notamment les prises d’épingles serrées avec des pentes extrêmes trouvées sur des petites routes au-dessus de Serre-Ponçon!

Ensuite confirmation du côté confort, pratique et sécuritaire de la boite DCT .

Le confort pour le passager sur un voyage comme celui-ci ou montée descente nécessite de fréquent changement de vitesse est indéniable, plus à-coups, de ralentissement brusque, de coups de casque bref ça coule tout seul sans aucune secousse pour la passagère!

Pratique et sécuritaire, plus de souci de se poser la question de caler, lors de redémarrage en côte, lors d’intersections mal fichues en pente sévère à un stop, etc.. pour le conducteur (je ne suis pas un pilote), plus de questions à se poser suis je sur le bon rapport pour cette pente, pour doubler ce camping-car!! Tu ouvres et ça le fait sans une hésitation!

Donc côté moteur-boite je n’ai pas été déçu et je n’ai pas trouvé de limites à notre utilisation je n’ai jamais ressenti que la moto était dépassée par la route!

Côté freinage aucun souci même dans les descentes les freins ont toujours répondu sans faiblir ni chauffer outre mesure, je pense que notre vitesse de croisière y est pour beaucoup aidé par le système de la NC700 abandonnée sur la 750 (ce qui fait que je ne changerais pas pour une 750 actuelle), petit rappel; l’énergie à dissiper est égale à la moitié du poids multiplié par le carré de la vitesse, 10km/h de moins par rapport à la vitesse pratiquée par d’autres et c’est déjà une énergie diminuée d’un facteur 100 sur des plaquettes réduites on peut comprendre que le problème apparaisse sur les 750.

Mais comme rien n’est parfait en ce bas monde nous avons vu quelques limites à la moto, essentiellement sur la partie cycle. D’abord la position de conduite au bout de 3 jours, j’ai trouvé que les repose-pieds étaient un poil trop haut ce qui, au bout d’un certain temps, entraine une gêne dans les jambes une sorte d’engourdissement, aggravé par leur petite taille qui ne permette pas un changement de position et qui transmette les vibrations.

Ensuite l’amortisseur arrière à montrer ses limites avec ce niveau de charge, déjà sans préréglages du compression la moto bascule sur l’arrière et on doit être attentif au répartition des poids lors du chargement, ensuite sur les bosses prononcées l’amortisseur arrive rapidement en butée et renvoie des coups de raquette sèches dans le dos notamment du passager! Par contre je n’ai pas trouvé que
la fourche avant était trop molle, sans doute mon style de conduite cool.

Voilà donc un premier bilan.

Celui-ci me fait réfléchir sur une nouvelle moto ou pas, car le poids total nous a quand même fait réfléchir tout au long du trajet et je me disais le même poids avec une moto encore plus lourde je ne sais pas si je serais passé à certains endroits et j’aurai certainement plus fatigué lors des traversés des villes encombrées ou le poids devient très sensible. Du coupe une Crosstourer me semble disproportionnée pour mon usage!

Voilà c’est tout pour aujourd’hui