Saison 2 Vol 9: Beaune

14 août 2018

Le club ULM de Beaune (voir leur site : https://www.ulm-beaune.fr/aeroclub-ulm-beaune.html  ) souhaite développer la pratique du pendulaire et pour cela il a sollicité Samir et son équipe pour examiner avec eux comment collaborer et former les pilotes au pendulaire.

Les deux équipes ont prévus de se rencontrer sur le terrain de Beaune pour concrétiser tout cela. Samir me propose de les accompagner. Nous partons à deux machines un 3 axes avec un élève qui va peaufiner sa formation à la navigation et Pierre-jean et moi sur le Skypper jaune et son aile Ifun16.

Départ de Pizay

Rendez-vous de très bonne heure 6h30 pour profiter au mieux des horaires, en effet nous devons passer une zone TBA qui sera active à 11h30 à la hauteur de Tournus. La veille je suis venu faire la navigation avec Pierre-Jean, nav simplissime, en gros il suffit de suivre la Saône, certes mais ma première réelle!

Le temps est gris, des grains sont possibles sur le parcours, nous avons prévus des aérodromes de détournement au cas ou!

Allez en route

Au long de la Saône vers Beaune

Bien entendu les deux batteries de mes caméras ne tiendront pas la distance et à chaque voyage je n’aurais pas la fin. Désolé

A la hauteur de Tournus un grain se profile à l’horizon passant d’ouest en est. Le 3 axes plus rapide que nous a du se poser pour l’éviter quant à nous nous arriverons au moment ou celui-ci glisse sur notre droite sans conséquence.

Le ciel se dégage

L e ciel se dégage ensuite et le beau temps chaud refait son apparition.

Fin de batterie

La batterie me lâche peu après Chalon sur Saône. Il est clair que pour des voyages dépassant l’heure il faut alimenter les caméras via la prise 12v du tableau de bord il va falloir que je me penche sur la question!

Bref nous arrivons à Beaune avec un fort vent de travers de l’ouest. Deuxième fois que je vais me poser sur une piste en dure, et là elle est large et longue de plus le taxiway et aussi bitumée. Le toucher des roues et particulier avec ce crissement spécifique mais le roulage est surprenant, moteur ralenti la machine file sur son aire sans ralentir. Mêle sur le taxiway la machine roule sans effort et les commandes de direction sont très réactives!

Nous retrouvons nos compagnons de voyage arrivés peu avant nous et après un café chaud très apprécié. La noria des pendulaires va commencer. Noria étant un très grand mot puisqu’il n’y a que deux pendulaires qui tourneront.

Le club possède un cosmos biplace que Pierre-Jean, qui connait bien cette machine, va d’abord tester et régler, ensuite les amis de Beaune vont tour à tour voler avec le Skypper et le Cosmos.

Aprés un repas trés convivial avec les responsables du club hôte, l’après midi nous préparons à repartir sous un fort vent de Nord. Le décollage sera un peu sportif avec un vent de côté relativement fort.

Comme à l’aller mes batteries ne tiendront pas la distance. Le vent nous pousse et nous mettrons presque 20mn de moins qu’à l’aller! A côté de l’autoroute nous filons plus vite que les voitures!

Vol sans histoire l’atterrissage “posé pas cassé” ma spécialité dixit Pierre-Jean!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.