Formation pendulaire: 35ème vol

8 janvier 2018, 10h30

Premier rendez-vous de l’année 2018 pour le 35ème vol !

Et donc j’en profite aussi pour présenter mes meilleurs vœux à tous ceux qui font l’effort de me suivre dans cette formation. Que 2018 voit vos souhaits se concrétiser.

En arrivant à Pizay nous échangeons nos vœux avec Mélanie, Samir, Antoine et Pierre-Jean,

Le temps est ensoleillé alors que la veille le ciel était gris et humide. Les semaines passées il a pas mal plu sur le beaujolais est-ce que la piste en herbe ne sera pas trop détrempée pour ce premier vol 2018 ?

Hé bien non la piste est utilisable par contre pas question de prendre le « taxiway » en bordure, lui est détrempé et inondé par endroit. Donc on appliquera les bonnes vieilles méthodes, une fois assuré que personne n’est en approche, nous remonterons la piste en plein milieu.

Pour 2018 je vais essayer de filmer avec deux caméras. Le résultat n’est pas probant, tout d’abord parce que j’ai oublié d’enclencher l’enregistrement audio, donc vidéo sans les commentaires, ensuite, vu de face on ne peut pas dire que je sois photogénique et le casque n’arrange rien en plus !

Bon je suis là pour voler !

Pierre-Jean me propose une révision générale ? En fait il veut me faire faire en une séance à peu près tout ce que nous avons vu lors des vols précédents, dérive, tenir un cap, gestion panne moteur, virage à forte inclinaison, tour du « château », etc..

Donc j’installe mes caméras, qui fonctionneront correctement, je branche mon micro et j’ouvre l’appli de mon smartphone et……j’oublie de déclencher l’enregistrement……. ! Donc pas de commentaires pour ce premier vol 2018 !!!

Bon on y va !! Visite prévol habituelle, effectivement je constate que le terrain est lourd il colle comme disent les commentateurs hippiques les roues sont bien boueuses et à notre retour le Skypper aura besoin d’une bonne douche au jet !

Donc nous avons passé en revue un peu l’ensemble de ce que j’avais appris en 2017 en survolant une Saône qui a largement débordée de son lit, notamment là ou nous avions l’habitude de venir faire des simulations d’atterrissage en campagne !

On va voler durant 3/4h environ et j’aurais droit à plusieurs pannes, des virages d’évitement à grande inclinaison, de suivi de routes, de dérive, etc..

Même apprentissage de prise de vue avec lâcher de barre, Pierre-Jean en profitant lâchement pour couper le moteur juste au moment ou je lâche la barre et me tourne pour “prendre” une photo!

 

Tout se passe pas mal sauf encore une fois l’atterrissage ou mon arrondi est un peu haut et mon poussée de barre, s’il est présent, enfin, et encore un peu trop timide!

 

 

3 réflexions au sujet de « Formation pendulaire: 35ème vol »

  1. hello Algo,
    Bonne Année.
    Pour la Saône, demande à Samir si il ne traîne pas une paire de flotteurs dans les hangars!
    Bonne continuation!
    ProspAir

  2. Salut Algo,
    Tu démarres l’année 2018 sur les chapeaux de roues ! je te la souhaite pleine de réussite.
    Avec surtout un lâcher parfait, il ne peut être autrement avec ces Kadors d’instructeurs ! Profite de leurs compétences .

    Bonne suite !
    Jéro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.