Formation pendulaire : 33ème vol

12 décembre 2017, 10h30

Hier sale temps sur la région pluie froid, nuages bas, le soir je suis allé au cours donné par Samir pour l’examen théorique. Ce n’est pas parce que j’en suis exempté que je ne dois pas acquérir des connaissances ou me rafraichir la mémoire pour celles de base.

Hier soir le sujet était la navigation et c’était le 2ème séance, je n’avais pas pu être à la première, donc il y avait un corrigé de QCM qui avait été remis aux participants 8 jours plus tôt. Hé bien je ne suis pas mécontent il n’y avait qu’une seule question ou je ne savais pas la réponse, elle concernait les fonctions de l’AFIS.

La séance, très intéressante, sur la navigation, même si je devais être le seul penduleux, m’a permis de mieux comprendre certains aspects alors que je n’ai quasiment aucune expérience en la matière!

Nous avons fini à 20h00 passé. Dehors j’étais dans un environnement à la fois connu et étrange, un aérodrome plongé dans le noir presque absolu cela donne une ambiance particulière qui nous plonge dans un autre monde.

Ce matin 10h30 au terrain.

Le temps se maintient, ciel dégagé, visibilité largement au-delà des 1500m requis, plafond sans problème, léger vent de sud sur le terrain mais les nuages se déplacent vers l’est lentement, température 5°C au sol! Au loin la pluie s’annonce mais nosu avaons le temps de faire un vol.

33ème leçon ce jour!

Décollage en piste 16 donc sans problème, même la montée sera pas trop mal je garderais une pente constante en relâchant la barre selon la pente et en soulageant le moteur qui est à plein régime lors du décollage (>6500 t/mn) pour le ramener à 6000t/mn.

Pierre-Jean me demande de virer sur la gauche mais en restant en montée, nous avons devant nous un gros nuage bien joufflu mais avec le sol en vue directe, PJ me demande d’en faire le tour en restant à distance constante.

Le but du jeu affiner la précision du pilotage avec un enjeu agréable et ludique. Je vais tourner autour de ce gros nuage en restant à distance, montée selon son évolution pour rester à bonne hauteur de lui. Puis retour sur le terrain et ……..panne!

Je suis prés de la piste donc prise de terrain somme toute classique, et posé……..et Ho Miracle! J’ai bien poussé la barre tout (presque) comme il faut, PJ me faisant bénéficier d’un commentaire encourageant!

En fait ce matin il semblerait que le fameux déclic attendu se soit produit, la poussée de la barre et le posé moins rude que d’habitude! Les 3 atterrissages seront de la même veine. Mais la pluie menaçant de nous rattraper nous écourtons le vol avec quelques gouttes en guise de conclusion.

Les vols se suivent et ne se ressemblent pas, aujourd’hui je suis assez content de moi, espérons que cela va se poursuivre pour les vols suivants, reste deux rendez-vous avant la fin de l’année!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.