Formation pendulaire: 27ème vol

18 novembre 2017, 9h00

Le temps est nettement moins brumeux que la veille, les températures au sol sont identiques mais la nébulosité est moins dense et le plafond est très nettement remonté. Par contre le ciel est uniformément gris il n’y a pas d’espace dégagé comme hier ou tout le nord du terrains était sans nuages.

Aujourd’hui, tour de piste avec une petite variante, essayer de maintenir une hauteur de 2/3m au-dessus de la piste et remise des gaz.

Premier tour un peu comme d’habitude, décollage pas trop mal bien que je sois un peu trop ample sur les commandes qui demanderaient un peu plus de doigté et de sensibilité! L’atterrissage lui est toujours un peu”dur” d’où l’exercice de passer sur la piste à faible hauteur l’objectif est de m’habituer à maintenir la trajectoire à très faible hauteur.
Autant le dire tout de suite ce n’est pas encore gagné, la présence du sol joue sans doute son effet psychologique mais j’ai du mal à maintenait la hauteur durant l’exercice, j’ai aussi encore du mal à apprécier mon point d’aboutissement et surtout à le choisir vraiment. J’en suis encore à me “contenter” d’être le plus possible dans l’axe de la piste, à essayer de contrôler du mieux possible le roulis et de gérer le point d’aboutissement tel qu’il se présente du moment qu’il est avant la mi-piste!

Dans l’exercice en question je dois de fait prendre comme point d’aboutissement un endroit situé avant le seuil de piste pour pouvoir avoir le maximum de longueur de piste disponible à l’opération!

C’est pas gagné!

J’ai refait l’exercice deux fois sans le réussir franchement ni le raté complétement non plus.

Petite anecdote du jour le terrain était “isolé” car le Marathon du beaujolais passait juste sur la route entourant l’aérodrome, 17 000 inscrits quand même dont certains participants avaient choisis des tenues très locales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *