Formation pendulaire: 20ème vol

Vol 20: 30 septembre 2017, 17h00

Depuis la fin de matinée de ce samedi le temps est franchement maussade, gris et il commence à pleuvoir sans discontinuité une pluie dense pas très forte mais constante. J’ai rendez-vous, théoriquement, à 17h00 pour mon 20ème vol, j’avoue que je n’y crois pas trop.

Par acquis de conscience j’appelle Pizay vers 16h45, Samir décroche : « non cela devrait se lever d’ici un quart d’heure tu peux venir ».

Bon de toute façon je suis à 15mn du terrain et je dois prendre des rendez-vous celui d’aujourd’hui est le dernier.

A tout hasard j’emmène la caméra.

J’arrive à Pizay l’allée est bien trempée, mais la pluie a cessé, et Pierre-Jean me dit que cela devrait être bon, le radar météo annonce que les nuages sont passés maintenant !

Effectivement la pluie a cessé et le plafond nuageux est monté à une altitude volable sans problème. Franchement je n’y aurai pas cru une demi-heure plus tôt !

Allez en piste, visite prévol effectuée c’est parti pour une série de tour de piste. Je dois travailler le palier de vitesse du décollage et le maintien du roulis à l’atterrissage.

Allons-y !

Premier départ, je pense au palier mais je ne laisse pas assez la machine monter et je relâche un peu trop tôt et trop vite. Le nez du pendulaire monte au ciel mes pieds cachent l’horizon !, Branche vent arrière pas très propre, tendance à me laisser déporter vers l’extérieur pourtant au sol vent nul mais à 1400 pieds légèrement sud. Je tarde aussi à mettre le moteur au ralenti et je me trouve donc un peu trop haut pour l’atterrissage. J’ai du mal à contrôler le roulis en prise de vitesse mais l’arrondi est pas trop mal la machine se pose sans choc.

Pour me montrer. Pierre-Jean Me fait monter à 1800 pieds au-dessus de l’autoroute puis tout ralenti, prise de vitesse, barre tirée à fond, je contrôle le roulis juste par les poignets sans mouvements des épaules. Une fois, deux fois je recommence l’exercice et direction le terrain pour mise en pratique.

Vertical terrain 1700 pieds, branche vent arrière à main droite pour se poser en piste 34, à la hauteur de l’entrée de piste je laisse le moteur tout ralenti. Je laisse la machine descendre un peu pour perdre de l’altitude, virage dans l’axe pour une fois, barre tirée pour prise de vitesse, je contrôle le roulis avec les poignets sans geste excessif, le sol arrive, je maintien la machine sur sa trajectoire je lui refuse le sol, elle touche, posée !

Bon pas trop tarte cette fois-ci, mais pas encore assez constant dans mes manœuvres je dois encore travailler !

Retour au parking debriefing. Constat sur mon palier de vitesse et l’amélioration de la gestion du roulis au posé !

La semaine prochaine repos, je ne serais pas sur place, prochain rendez-vous mardi en 15.

La vidéo mais elel ressemble aux autres. désolé!

Juste là pour moi, que je puisse, plus tard, mesurer mon évolution.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.