Formation pendulaire 11éme vol

Samedi 19 août 8h30

Un peu de vent ciel dégagé Pierre-Jean me propose d’aller tâter de la dérive au dessus de l’Ain de l’autre côté de la Saône.

Pré-vol, installation de la caméra (si, si elle a marché……presque jusqu’au bout panne de batterie mais à la fin seulement), je progresse, je progresse au moins de ce côté là !

Alignement en bout de piste, accélérateur à fond, je pousse la barre lentement en butée, la rotation s’effectue et…….. je rate encore le palier de prise de vitesse, je fais bien le mouvement mais trop tard et trop peu ! Maintien en montée de l’axe de la piste pas trop mal cette fois-ci (un coup j’y arrive un coup non!!) Montée à 1400 pieds direction la Saône à l’Est.

Le vent génère quelques turbulences de relief du côté du Beaujolais. Je laisse le chariot bouger sous l’aile et j’essaie de garder un déplacement juste au-dessus de la route allant à Thoissey, vent du Nord je corrige ma dérive et cela se passe pas trop mal malgré les coups d’aile que le vent donne. On passe la Saône. Et là miracle !

Plus de turbulences du tout, le chariot reste sagement pendu (pour un pendulaire c’est le moins qu’il pouvait faire, je trouve) sous l’aile sans s’agiter. Changement d’objectif plus Sud-Est, nouvelle dérive, je prend mes nouveaux repères et j’apprécie de voir ma trajectoire suivre les repères sol vers l’objectif mais là je suis grandement aidé par le calme aérologique local.

Pierre-Jean me dit aller demi-tour du côté que tu veux, nous sommes sur un cap Est-Sud-Est, vent de Nord. Je choisis de virer vers ma gauche, PJ me demande pourquoi ce choix, atavisme politique sans doute, en tout cas choix totalement au hasard sur ce coup-là. Et Pierre-Jean de m’expliquer que c’était le bon choix car il vaut mieux virer face au vent pour éviter de se retrouver par trop déporter de sa route choisie. OK compris j’en ferais mon profit sur les manœuvres suivantes !

Aller on rentre ! D’accord on rentre, je pense que je suis sur la route du retour vers l’Ouest, mais ou est ce foutu terrain ! Je laisse la machine voler en maintenant mes repères au sol pour ne pas me laisser dériver. PJ me donne un indice, le terrain est situé sur un axe, Relais Hertzien d’Avenas et Belleville/Saône. Oui je vois bien les deux mais pas encore le terrain ? On continue le vol on approche nous avons passé l’autoroute et nous sommes au-dessus de l’ancienne nationale 6. Ha ça y est je le vois mais effectivement le bord est tout encombré par les tentes et chapiteau du festival Dezing qui se déroule ces 3 jours à Pizay !.

Vertical terrain en maintenant ma dérive, on va se passer sur la 34 vent de Nord, virage vers la branche vent arrière, que je ne rate pas complètement cette fois-ci, juste un peu quand même faut pas trop s’habituer aux bonnes choses d’un coup ! Virage entrée de piste je suis un peu court comme d’habitude PJ me remet un peu de gaz, et honnêtement juste au moment ou je me disais je devrais remettre du gaz ! Mais fallait le faire pas se contenter d’y penser!

Prise de terrain ou je me force à penser à décoller mon dos du siège pour garder de la souplesse aux bras en cas de besoin. Là aussi j’y pense et ne le fait pas forcément, ou je crois le faire sans le faire vraiment !

Une séance malgré tout ou j’ai senti quelques progrès sur la tenue de de cap et la dérive. Il faut que je travaille encore la branche vent arrière et surtout le palier de vitesse au décollage !

Allez prochain vol demain 8h30

Trois vols en 3 jours inespéré au niveau météo depuis que je me suis inscris!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.