Formation pendulaire : 7ème vol

Vendredi 21 juillet 8h00

Enfin l’envoûtement de ma caméra a cessé (provisoirement???) j’ai pu filmé mes 40mn de vol de ce matin sans interruption !! Hourra !! Foin de modestie j’ai filmé mon vol dans son entier et vous aurez (bientôt j’espère) une petite vidéo à vous mettre sous les yeux !

Alors aujourd’hui j’avais rendez-vous à 8h00 au terrain, le temps est plus frais que les jours précédents et cela n’est pas un mal. Le ciel assez dégagé et peu de vent, voire pas du tout, ça me changera un peu !

En arrivant j’ai vu au loin une montgolfière, se dirigeant vers Villié-Morgon, PJ me confirme c’est Samir qui est parti ce matin pour un vol, l’aérostat semble vouloir revenir vers l’aérodrome mais il n’y parviendra pas, lors de notre retour au parking Samir sera attablé avec ses amis autour d’un copieux petit-déjeuner !!

Bon alors aujourd’hui Pierre-Jean m’explique que nous allons faire des tours de pistes ! Cela tombe bien je pense que justement ce sont ces phases que je maîtrise le moins ! Il me rappelle les consignes :

– se mettre en bout de piste
– se mettre dans l’axe au sol
– accélérer franchement mais sans brutalité
– garder l’axe au sol
– dès le décollage faire un palier d’accélération
– régime de montée en gardant l’axe de la piste !

Ensuite une fois atteint l’altitude de 1400/1500 pieds :

– prendre la branche vent arrière
– arriver à la hauteur de l’entrée de piste
– laisser le moteur réduit (au ralenti pied levé)
– ne pas perdre la piste des yeux
– se mettre dans l’axe de la piste
– prendre de la vitesse
– viser point d’impact
– refuser le sol à la machine et la laisser se poser

Allons-y donc passons à la pratique :

C’est là que l’on mesure tout ce qui sépare la théorie de la pratique, la réalité !!!

Si, j’arrive à maîtriser la prise de vitesse au sol pas trop mal en gardant la machine dans l’axe, une fois décollé j’ai plus de difficultés à faire le palier d’accélération j’en fait trop ou pas assez et à garder l’axe de la piste en montée !

Ensuite la branche vent arrière, je n’arrive pas à m’y installer correctement et à y m’y maintenir ! Je n’ai pas encore complètement assimilé la prise de repères au sol et le maintien du cap tout en laissant la machine voler.

PJ me montrera plusieurs fois comment faire, et même en me faisant lâcher les commandes pour me démontrer par la pratique que le Skypper vole seul quasiment dans son cap, il ne nécessite que quelques corrections pour le ramener quand un coup de vent ou une petite turbulence le bouscule un peu trop.

On va faire 4 ou 5 tours de piste, j’ai un peu perdu le compte une fois en l’air !

J’arriverais à maîtriser un peu mieux la montée dans l’axe, les derniers virages dans l’axe eux seront toujours assez moyens. Pour ce qui est de la branche vent arrière je ne serais jamais très bon à chaque fois je n’arriverais pas vraiment à être ni parallèle à la piste ni à la bonne distance ! Mais je ne serais jamais non plus très mauvais, on se console comme on peut n’est-ce-pas !

Les vidéos sont assez claires sur les décollages et atterrissages, moins parlantes (si j’ose dire) pour la branche vent arrière car il faut connaître un peu les lieux pour mesurer les écarts !

Mais malgré tout je prends énormément de plaisir à voler, et PJ est très pédagogue et d’une patience à toute épreuve !

Allez demain un nouveau vol est prévu si la météo se montre conciliante !

Place aux images pour une fois qu’il y en a !!

6 réflexions au sujet de « Formation pendulaire : 7ème vol »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *