Essai du Peugeot Métropolis 2017

Juste après l’essai de l’X-Adv j’avais rendez-vous chez Peugeot, à 200m de chez Honda pour l’essai du Métropolis 2017.

Hé oui on ne se refuse rien ici, je voulais tester le nouveau venu des 3 roues.

L’accueil à la concession Kawasaki-Peugeot a été très bon, sympathique et convivial.

Après une petite discussion ou le concessionnaire me met en garde contre mon expérience moto pour juger le 3 roues, je le rassure en lui disant que j’ai eu un 3 roues durant deux ans avant ma moto, je connais les différences entre les deux et les avantages/inconvénients de chaque formule !

Bon présentons un peu ce nouveau venu
Aspect très cossu avec une finition impeccable


La couleur noir mat de la machine de prêt lui va à ravir je trouve.

Bon explication sur la smart-clef (comme sur l’X-Adv) mais j’ai trouvé le système Peugeot plus simple, plus intuitif !
Tableau de bord ultra complet y compris avec la pression des 3 pneus de série ! Mais un peu bas sous le regard et l’on doit quitter la route des yeux pour lire les informations

Toutes les infos sont là, l’écran central est un peu petit pour une lecture instinctive en roulant, le compte-tour tourne à l’envers, dans le sens inverse des aiguilles d’une montre ! Durant mon essai je ne le consulterais quasiment pas, trop bas sous la ligne du regard.

Blocage de position similaire au Fuoco et MP3, avec les mêmes limites sécuritaires. Bref j’étais, un peu, en terrain connu avec mon ancien Fuoco.

Démarrage, bruit sympa du pot et moteur qui me semble assez nerveux, accélération, bon un petit délai du à la transmission par variateur et le moteur qui monte dans les tours mais rien d’exceptionnel ou de gênant, on, ne prend ces machines pour faire du sprint !

Passage du trottoir sans secousse ni déstabilisation, les roues de 14 pouces encaissent bien et ne transmettent pas de chocs au guidon. Celui-ci est placé plutôt bas (mais je suis habitué au mien qui est en position haute) mais sans excès et ne me gênera pas durant l’essai. La bulle réglable manuellement est en position haute et protège bien elle est suffisamment large pour protéger aussi les épaules du vent relatif.

Je reprends le même parcours que je viens de faire une heure auparavant, la maniabilité du scooter est bonne sans inertie et les roues restent en contact avec le sol sans vibrer ni se désunir, pourtant l’état de la route laissait à désirer. Le freinage est bon mais les poignées m’ont semblé très dures, certes le scoot a 23km, il est neuf de chez neuf, mais quand même il fallait vraiment serrer fort pour obtenir un freinage digne de ce nom.

Le moteur, 400cm3 est sympa il permet d’emmener le scoot a bonne allure et avec de bonnes reprises non ridicules. Certes nous ne sommes pas sur une moto et l’X-Adv fait mieux mais avec une cylindrée presque du double ! Je ne suis pas déçu et l’engin n’est pas mou du tout.

Ou çà se gâte c’est sur le confort des suspensions là on retrouve le défaut des petites roues du scoot on ressent toutes les inégalités de la chaussée qui sont retransmises directement au guidon et dans la selle, le débattement des suspensions étant trop faibles pour tout filtrer.

Questions pratiques le frein à main est électrique et très facile à mettre en œuvre, il se situe sur le guidon au-dessus de l’écusson du Lion de Peugeot.

Le coffre, ou plutôt les coffres car le Métropolis reprend la formule des anciens MP3 avec un coffre et deux ouvertures. Le Schubert C3 rentre très bien dans le coffre arrière.

Le grand coffre est très plat aucun casque ne peut y être mis et les bagages en hauteur seront proscrits.

La grande selle se lève elle ne possède pas de système de maintien ouvert et elle ne reste pas en équilibre contre le guidon, donc elle retombe automatiquement et mobilise forcément une main pour la maintenir ouverte !

En parlant de la selle elle est confortable vaste et permettra a un passager de trouver sa place sans problème, les repose-pieds passagers sont accessibles sans problème.

Deux boites à gants une petite à droite en haut,

avec prise 12v et USB les deux !
Une grande devant

Très spacieuse mais peu profonde mais qui peut rentre services malgré tout ; le Peugeot fait mieux que Piaggio sur cet aspect là !

J’ai trouvé ce scooter très réussi aussi bien du point de vue de l’équipement très complet, du confort de la selle, le moteur plein d’allant et montant dans les tours en tractant l’ensemble (plus de 260Kg) sans faiblir.

Un très bon scoot et bien placé question tarif une alternative enfin sérieuse aux Piaggio.

Mais en sortant de l’X-Adv pour moi il n’y avait pas photos, je n’aurais pas du revenir à la moto, non je n’aurai pas du !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *