Essai de la Kawasaki Ninja 300

Bien voilà j’avais rendez vous chez springbike69 à Villefranche-sur-Saône à l’origine pour essayer leur Suzuki DR400 version TT, mais comme la Suz je venais de l’essayer, sans résultat probant, pour moi je ne voulais pas refaire un tour pour rien!

Sur leur site je vois qu’ils ont un Dominator en occasion, donc je me dis je vais y passer par politesse et demander s’il est possible de changer de machine.

Donc me voilà parti chez Springbike 69 concessionnaire yamaha.

J’arrive je rencontre le vendeur, très sympa pas de problème on change, alors que la Suz était prête et préparée pour mon essai.

Et là que vois-je ils font aussi Kawasaki alors je me lance vous aurez pas aussi une Ninja 300 à essayer par hasard, hé bien oui y en a justement une!

Vous voulez l’essayer me demande-t-il? Tu parles Charles bien sur!!
Le vendeur me dit c’est fou le succès de cette machine nous sommes surpris, nous n’avons pas encore vendue de Z800 alors que nous en sommes à la 2éme Ninja300 et les demandes d’essai sont nombreuses!

Hé bien allons-y pour un tour de Ninja la Dominator ça sera au retour!
Voilà la bête

Moi elle me plait bien comme gu***e, je l’enfourche et là pas de problème pour mettre la jambe par dessus et poser les 2 pieds par terre. Frein serré coup de démarreur et Broumm Broumm quel beau bruit (oui mais c’est pas le pot d’origine mais un leonice ou vince je sais plus)

Et je prends les demi guidons et là ha oui un peu basculé sur l’avant mais pas autant que je le pensais. Je lève la tête ça va pas être évident mes cervicales renâclent plus l’habitude d’être aussi malmenée les pauvres vieilles! La vision vers le haut est limitée par l’inclinaison de ma tête ou alors faut que je m’avance bien sur la selle et redresse le torse bras bien tendus là passe pas trop mal.

La selle surprenante de confort je n’y ai pas pensé un seul instant durant le petit tour de l’essai.

Les commandes au pied son accessibles sans y réfléchir.

Bon hé bien faut y aller avec une petite appréhension quand même.

Premier tour de roues.
Moteur rond souple, surprenant même, embrayage parfait pas dur et un accrochage très progressif qui ne surprend pas même si tu mets un peu trop de gaz comme je l’ai fait après avoir calé au premier départ!

Allez on roule!!

Oups pas évident la position mon casque me tombe sur les yeux je dois bien me redresser, premier constat les rétroviseurs nuls on voit rien derrière même pas tes coudes tu ne sais pas si tu es suivi faut se retourner pour vérifier dans les tourne-à-gauche!

Le tableau bord sympa très lisible en roulant sans avoir à baisser trop la tête faut dire qu’elle est déjà pas mal baissée, la tête en question!

Et je vais vers Pommiers par une toute petite route qui monte en tournant, revêtement sale, trace de terre, un chantier à côté a laissé ses marques sur la route. Allez mon gars faut y aller, redresse la tête avance toi et ouvre les gaz , un peu pas trop quand même tu connais pas la machine te laisse pas embarquer!
Première constatation les suspensions encaissent bien les inégalités, pas secoué pas de chocs pas de clonk bizarre, la selle confirme le bien que je pense d’elle!
Deuxième constation la boîte est très bonne sélection précise course faible sans problème, mais pas d’indication du rapport engagé au tableau de bord dommage, j’ai du décompter pour savoir ou j’en étais surpris d’être en 6éme à 2500 t sans hoquet!
Le moteur est souple pour un Bi de 300cm3 reprise en traversant Pommiers en 5eme à 2000t.

Test des dos d’âne dont tous les villages sont affublés, surprise ça encaisse drôlement, bien moins secoué que sur mon Fuoco à l’attaque de la bosse!

Freinage top sans être brutal, et agilité surprenante

Je suis passé par Pommiers, redescente par La Chassagne avec 2,3 virages serrés Anse et retour sur Limas au pas car des gendarmes à chaque rond-point au moins 2 camionnettes à chaque fois!

En résumé
+ accessible sans avoir à lever la patte trop haut
+ moteur génial souple, et en même temps joueur
+ boîte de vitesse sans problème de sélection ni de point mort
+ ergonomie des commandes au pied excellente, aux mains la position moins évidente
+ confort de la selle et des suspensions
+ tableau de bord lisible même en roulant
+ poids léger
+ maniabilité d’enfer tu regardes la route la machine y va et tu te dis mais j’ai rien fait!!
+ freinage de qualité (machine équipée de l’ABS) mais je n’ai pas fait de test de freinage d’urgence trop peur de me bananer avec une moto de prêt

– la position penchée en avant (mais pas totalement basculé) avec 20 ans de moins ça doit passer ce n’est pas une sportive
– rétroviseurs indigne de la moto
– pis c’est tout!



Et la Dominator disent en cœur ceux qui suivent, hé bien j’en fait aussi un CR dans la bonne rubrique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *