Essai de l’Africa Twin 2016

Le temps c’est mis au beau vers midi sur la Bresse et le Beaujolais, météo idéale pour aller essayer la nouvelle Honda, l’Africa Twin 2016 CRF1000L de son petit nom.

Donc en route vers la concession de Péronas ou j’arrive vers 15h10 pour voir un jeune couple de 55 ans partir pour un essai de la dite moto.

Damned !!!

Bon on va donc patienter une courte demi-heure juste le temps de voir deux autres candidats à l’essai arrivés hé ho prem’s hein !!!

Visiblement il ya de la demande pour l’essayer cette moto même certains se renseignent pour savoir si elle est en location, la concession étant aussi agrée Go Rent.

Bon les jeunots rentrent et madame a du mal a descendre les repose pieds passagers sont assez hauts et compliquent la manœuvre, Ha oui à prendre en compte vu mon utilisation en duo.

Guillaume le concessionnaire me donnent les clés en disant j’ai pas besoin de vous expliquer comment elle marche, elle est équipée de la nouvelle boite DCT, ou le mode S a 3 sous-mode 1,2 et 3 (étonnant non?), Je découvrirais en roulant que l’on ne peut pas changer les sous modes S en roulant il faut être à l’arrêt et pousser le sélecteur mode S quelques secondes pour que les sous modes s’affichent. Si on actionne le sélecteur en roulant on passe de D à S comme sur les DCT actuelles.

Bon reprenons dans l’ordre, tout d’abord j’ai du batailler avec le top case pour l’ouvrir et y mettre mon fourre-tout photos, il est pas bien grand et pas très pratique, un Top Case Givi, ou similaire,sera bien meilleur à mon avis. Tout comme les valises la valise droite, celle du côté de échappement est ridiculement étroite elle remplacerait éventuellement le coffre de la NC mais pas beaucoup plus !

Allez on roule !

Le Bruit :

Contact démarreur hou la le pot fait vraiment du bruit un bruit grave mais comme un pot qui pétarade j’aime pas trop la sonorité et en roulant ce sera pire il « pète » à chaque décélération et accélération autant dire tout le temps et il est vraiment bruyant ! Je pense que sur longue étape il me fatiguera rapidement !

Le Confort :

Sur celle-ci la selle était en position haute, on peut la rabaisser et pour moi c’est ce que je ferais si je devais en acheter une.

La j’ai bien les deux pieds qui touchent le sol

Du côté droit il y a le carter de la boite DCT plus proéminent qui oblige à écarter plus les pieds, mais moins que sur les anciens modèles de DCT. Par contre les reposes pieds pilote tapent en plein dans le mollet et obligent à écarter les jambes plus que nécessaire.

Les suspensions sont très bonnes elles absorbent les dos d’ânes sans secousse et sans retransmettre de chocs à la moto, elles sont un peu en dessous de celles de la Caponord 1200 que j’avais essayées mais très proches quand même. Pas de phénomènes de cheval à bascule au freinage ou l’accélération. Las jambes me semblent à l’équerre plus en position chaise que sur la NC un peu comme je l’avais ressenti lors de mes essais sur la Crostourer. Très facile pour se mettre debout.

Elles sont réglables en tous sens

La selle est correcte mais on ne peut pas en conclure grand-chose en 1/2 heure et seul.

Les Freins

Les freins sont vraiment efficaces aussi bien l’arrière seul que l’avant.

J’ai essayé le frein arrière seul comme je l’utilise sur ma NC au freinage couplé, hé bien j’ai été très surpris de l’efficacité comme si il était couplé c’est beaucoup plus qu’un simple ralentisseur.

Alors quand on utilise les deux on est content qu’il y ait l’ABS ! J’ai déclenché l’ABS et c’est bien la première fois que cela m’arrive sur une moto !

Particularité du modèle DCT le frein à main.

Il fonctionne différemment de sur les NC et CT, il faut les deux mains pour le serrer et une seule pour le desserrer. Et il faut avoir de très grands doigts ce qui n’est pas mon cas il m’a fallu mes deux mains pour serrer la poignée et maintenir ouvert le loquet de blocage. Par contre pour l’enlever juste à presser la poignée et tout relâcher. C’est un fonctionnement qui me semble plus normal que celui de la NC

Le Tableau de Bord

Très complet il y a toutes les indications nécessaires et il se règle avec le commodo gauche.

Lisible, il utilise la même technologie que celle de la Crossrunner que j’avais trouvé épatant !

L’Eclairage

En code l’AT n’a qu’un seul phare d’allumé

En plein phare le deuxième s’allume mais le code reste allumé lui aussi

En roulant cela lui donne un regard borgne pas très esthétique, sur la crossruner les deux phares fonctionnent de concert ils auraient pu faire la même chose sur l’Africa Twin ?

A signaler aussi les clignos sont toujours allumés ils servent de feux de signalisation permanents ! Je ne sais pas s’ils sont à retour automatique comme sur le Crossrunner ?

Le Moteur

1000 cm³ 95ch il est bien présent et très réactif, je me suis fait surprendre à la sortie d’un virage en remettant les gazs la moto est partie vite le contrôle de traction était pourtant enclenché.

Mais il a de l’allonge et tracte bien, il permet aussi de rouler en mode D de manière beaucoup plus cool que sur la NC ou les pistons cognent du au sous-régime de ce mode de la boite DCT.

Un moteur Honda

La tenue de route

La aussi rien à dire, la moto se fait très légère même à l’arrêt et et bien stable sur sa latérale. On prend les courbes sans appréhension et je n’ai pas été dépaysé par la roue de 21 à l’avant !

Ma conclusion :

Malgré ses qualités évidentes ce n’est pas une moto pour moi, trop typé tout terrain avec les conséquences sur la bagagerie et l’accès du passager à la selle arrière. Le moteur est bien mais je n’ai pas été conquis ni surpris par rapport a ma NC.

J’avais beaucoup plus apprécié celui de la Crosrrunner par exemple ou de la CT pour prendre un modèle DCT.

Par contre le freinage ma doué quel efficacité là rien à voir avec la NC c’est sur !

Voilà c’est tout pour aujourd’hui !

Cela méritait d’y revenir pour un 2ème essai

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.