Essai de la Caponord 1200 standard

Nous en parlions depuis quelques temps sur le forum, Aprilia faisait des promos intéressantes sur les Caponord et on trouvait des Caponord rally de 2015 à des prix attractifs.

Jim en avait essayé une et en gardait un excellent souvenir donc pourquoi pas en essayer une à mon tour ! Contact fut pris avec le concessionnaire le plus proche de chez moi Jourdain Motos à Villefranche-sur-Saône pour ce mercredi après midi.

J’arrive à la concession qui est d’accès aisé pour ceux venant du Nord comme moi je n’ai pas à traverser le centre ville et cela sera plus facile d’accéder aux petites routes qui vont bien.

Présentation de la machine.

M. Jourdain m’explique le fonctionnement de la machine en prose bien sur !

En bas à gauche l’indication du mode moteur
T = Touring
Juste à Côté l’indicateur de rapport engagé qui marque bien le neutre avec ce zéro, ce qui n’ était pas le cas sur les Yamaha MT-09 et Super T que j’avais essayé !

Au milieu l’heure, à droite l’indicateur de l’antipatinage à 3 niveaux le 1 étant le moins intrusif.
Indicateur de vitesse numérique au milieu bien sur et au dessus le compte tours en barregraphe peu lisible en roulant, c’est-à dire que tu vois la ligne s’assombrir mais tu ne peux pas lire l’indication du nombre de tours d’un simple coup d’œil, il faut garder le regard dessus et quitter la route des yeux !

Bon allez on roule !!

Le moteur fait un bruit sympa un peu trop fort pour mon goût personnel,

la béquille latérale est très courte et la moto est donc très penchée si je compare avec la NC ou les deux Honda que j’ai essayées récemment la Crosstourer et la Crossrunner. Mais aucune difficulté à la relever malgré tout et il n’y a pas à s’inquiéter de la stabilité de la moto à l’arrêt elle ne basculera pas ! Grand guidon haut placé qui aide bien à la relever et contribue à une position droite sans fatigue, les reposes pieds sont assez bas et les jambes ne sont pas beaucoup pliées. Repose pieds épais caoutchoutés, nécessaire pour le confort car le moteur vivre même au ralenti.

Mon casque juste posé sur la selle passager, moteur en marche les vibrations l’ont fait tomber !

Ha oui faut passer les vitesses si je veux (un peu) avancer !
Poignée d’embrayage réglable mais un peu dure, lors d’ascension de cols cela doit user au bout d’un moment ! Pression du pied la 1ère s’enclenche sans difficulté, la boite n’accroche pas et la vitesses est bien enclenchée, par la suite la recherche du point mort se fera facilement ce qui n’était pas le cas par exemple sur le MT-09. Je lâche l’embrayage la moto avance sans caler et sans que je n’ai besoin d’ouvrir les gaz. Mais ça cogne dur même en première le moteur broute il faut rapidement monter dans les tours pour ne plus sentir ce cognement désagréable !

Tout le long de l’essai ce sera une constante il faut être dans les tours et donc aller vite pour que le moteur soit agréable et sans grognement !

La selle est très confortable pour le [strike]pilote [/strike]conducteur que je suis, je suppose que celle du passager et du même ordre

La moto n’est pas lourde et se manœuvre bien, par contre mes deux pieds ne touchent pas le sol complètement je suis sur le plat des pieds sans doute du à l’écartement de la selle que j’ai trouvée très large. En roulant la moto est très agile et stable elle ne bouge pas garde le cap dans les virages . Sa suspension est de premier ordre, pourtant je n’avais pas le modèle avec les suspensions électroniques. Les ralentisseurs qui peuplent nos traversées de villages se passent sans que l’on soit ni secoué ni chahuté juste un petit rebond quasiment imperceptible j’ai tenté de passer sans ralentir vers les 50km/h (je sais c’est pas bien) et c’est passé sans avoir à subir de coups de raquette de saut ou de retour dans la direction ! Chapeau ! Une vraie réussite ces suspensions qui, combiné à une position de conduite peu fatigante, doit permettre d’enquiller des bornes sans problèmes, à condition qu’il n’y est pas trop de virages ou rond-points car là le moteur va cogner.

Côté freinage rien à dire ça freine fort et bien sans que la moto ne se désunisse par contre le frein arrière m’a paru assez inefficace, la moto ne ralentissait pas sur le frein arrière !

Je n’ai pas accroché avec la moto je ne sais pas quoi dire il me semblait que c’était la moto qui décidait pas moi, trop sportive pour moi en fait je n’ai pas aimé devoir être dans les tours et faire crier le moteur, couple trop faible à bas régime, manque de souplesse du moteur, alors que que sur la Yamaha Super-T un bi de 1200 comme la Caponord au contraire j’avais trouvé le moteur  souple onctueux.

Le look lui est vraiment de haute tenue vue de face elle est craquante aussi bien en code (les deux feux allumés)

Ou en phare ou seul le feu central fonctionne, je suis moins fan

Enfin cela m’a permis de faire un petit tour au dessus de Villefranche avec une halte à Blacenet devant la belle mairie.

Donc ça c’est fait je ne l’avais pas essayé je sais maintenant, je peux la retirer d’une hypothétique liste de choix sans regret. Ce n’est pas le type de moto qu’il me faut.

Comparativement je me suis senti plus à l’aise sur le Crosstourer qui lui rend plus de 30 kilos, version DCT, et sur la Crossrunner qui a un poids comparable à la Caponord !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *